Indo-Pacifique : Paris fait les frais de l’alliance stratégique entre Washington, Londres et Canberra

Par

Le partenariat conclu entre les États-Unis, l’Australie et la Grande-Bretagne pour contrer la Chine torpille le contrat passé en 2016 entre Paris et Canberra pour la fourniture de 12 sous-marins.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La colère française envers les États-Unis, l’Australie et la Grande-Bretagne est à la mesure de l’humiliation subie par Paris.