En Angleterre, 500 000 personnes privées de soins

Selon une étude, en Angleterre le nombre de personnes qui auraient, en temps normal, reçu des soins et une aide sociale a chuté de 483 000 du fait des coupes budgétaires.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Une étude montre l'effet de la crise financière en Angleterre sur les personnes les plus faibles et les plus âgées : ces dernières sont près d'un demi-million de moins à recevoir des soins et une aide sociale qu'elles ne l'auraient été avant 2007-2008. Ce travail a été mené par une unité de recherche sur les services sociaux, installée à la London School of economics et à l'Université de Kent.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal