Pas de force frontalière américaine en Syrie, affirme Tillerson

Par
Les Etats-Unis n'ont fixé aucun terme à leur présence militaire en Syrie, a prévenu mercredi le secrétaire d'Etat Rex Tillerson qui y voit une solution pour poursuivre la lutte contre le groupe Etat islamique et comme un moyen de pression contre le régime de Damas.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PALO ALTO, Californie (Reuters) - Les Etats-Unis n'ont fixé aucun terme à leur présence militaire en Syrie, a prévenu mercredi le secrétaire d'Etat Rex Tillerson qui y voit une solution pour poursuivre la lutte contre le groupe Etat islamique et comme un moyen de pression contre le régime de Damas.