L'armée turque dément avoir bombardé un hôpital à Afrin

Par
L'armée turque a démenti samedi avoir bombardé un hôpital dans l'enclave d'Afrin, où elle mène une offensive visant à déloger les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISTANBUL (Reuters) - L'armée turque a démenti samedi avoir bombardé un hôpital dans l'enclave d'Afrin, où elle mène une offensive visant à déloger les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).