Sergueï Lavrov: «Aucune différence entre Obama et Trump»

Par

S’exprimant lors d’une conférence de presse à Moscou, Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères, a livré son analyse sur l'hostilité russo-américaine, renvoyant dos à dos Barack Obama et Donald Trump sur la Syrie et critiquant « l’exceptionnalisme, un concept profondément ancré chez les Américains ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Malheureusement, il n’y a aucune différence entre Barack Obama et Donald Trump. Nous constatons une volonté non pas d’apporter une aide mais de mettre en place des mesures concrètes pour renverser le gouvernement syrien. Rex Tillerson et John Kerry m’ont assuré que la présence américaine en Syrie visait uniquement à éliminer l’État islamique. Or, alors que, comme le reconnaissent les Américains, l’EI n’a pas été détruit, leur action montre qu’ils ne veulent pas préserver l’intégrité territoriale de la Syrie », a expliqué Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères, lors d’une conférence de presse qui s'est tenue à Moscou lundi 16 janvier.