Mali: «On sait à l’avance que ces élections ne seront pas régulières»

Par Jean-Christophe Riguidel

Candidat à l'élection présidentielle malienne du 28 juillet, Tiébilé Drame était l’un des hommes les plus en vue de la campagne électorale. Considéré comme très proche de la France, il a pourtant décidé le 17 juillet de retirer sa candidature et dénonce une élection bâclée. De notre envoyé spécial à Bamako.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bamako, de notre envoyé spécial