A Athènes, Hollande devient champion des privatisations

Le président français était en Grèce mardi pour exprimer son « soutien » au gouvernement de coalition et à ses plans d'austérité, à la veille d'une nouvelle journée de grève générale. Il a appelé les groupes français à participer au vaste programme de privatisations.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

De notre envoyée spéciale à Athènes

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal