A Athènes, Hollande devient champion des privatisations

Par

Le président français était en Grèce mardi pour exprimer son « soutien » au gouvernement de coalition et à ses plans d'austérité, à la veille d'une nouvelle journée de grève générale. Il a appelé les groupes français à participer au vaste programme de privatisations.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Athènes