SAO PAULO (Reuters) - La Cour suprême du Brésil a dévoilé vendredi un témoignage obtenu en échange de réduction de peine selon lequel le président Michel Temer a reçu 15 millions de réals (4 millions d'euros) de dessous-de-table en 2014, avant son arrivée au pouvoir, de dirigeants du groupe alimentaire JBS SA.