Heurts au Liban entre forces de l'ordre et manifestants

Par
Les forces de sécurité libanaises ont fait usage de gaz lacrymogène et ont mené la charge pour disperser des contestataires vendredi à Beyrouth, alors que des dizaines de milliers de personnes à travers le pays ont manifesté pour demander la fin de l'élitisme politique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Les forces de sécurité libanaises ont fait usage de gaz lacrymogène et ont mené la charge pour disperser des contestataires vendredi à Beyrouth, alors que des dizaines de milliers de personnes à travers le pays ont manifesté pour demander la fin de l'élitisme politique.