Coronavirus: «A Bergame, une génération entière est mise à genoux»

Par

L’Italie compte désormais plus de morts – 3 405 – que la Chine. À Bergame, dans la région de Lombardie, épicentre de l’épidémie, comme dans le reste du pays, les médecins attendent encore le pic. Témoignages.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le soir était déjà tombé sur Bergame. S’éloignant du cimetière, une colonne de chars militaires s’est dirigée vers la sortie de la ville. Chacun d’eux a chargé à bord plusieurs cercueils. Certains seront emmenés au crématorium de Modène, d’autres à Parme, Plaisance et plusieurs autres villes de la région. Le crématorium de Bergame ne tient plus le rythme des morts. Depuis quelques jours, cette ville de 120 000 habitants environ est devenue l’épicentre de l’épidémie de Covid-19 en Italie. Ce mercredi, 93 personnes testées positives y sont mortes.