Birmanie: la répression de septembre 2007 en images

Par
En septembre 2007, aucun journaliste étranger n'est autorisé à entrer en Birmanie pour rendre compte de la révolte populaire pacifique en cours. Seuls des journalistes birmans ont pu filmer la répression en cours. Leurs images ont été rassemblées sous la forme d'un documentaire qui sort mercredi à New York. L'Europe n'a pas jugé bon, lundi à Bruxelles, d'alourdir les sanctions contre le régime malgré l'incarcération récente du prix Nobel de la paix Daw Aung San Suu Kyi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au deuxième jour du procès de Daw Aung San Suu Kyi, et alors que la communauté internationale se borne aux condamnations d’usage pour dénoncer les dérives de la junte en Birmanie, un documentaire qui sort à New York mercredi risque de faire du bruit. Une trentaine de journalistes birmans ont tourné dans la clandestinité les images du soulèvement des étudiants et des moines birmans et la brutale répression qui s’en est suivie, il y a plus de vingt mois. A l’exception de certaines scènes qui ont été reconstituées, pour des raisons de sécurité, avec la collaboration des personnes représentées, ce film signé n’est constitué que d’images d’actualité filmées en septembre 2007.