L'Iran multiplie par quatre le taux d'enrichissement de l'uranium

Par
L'Iran a multiplié par quatre le taux d'enrichissement de son uranium faiblement enrichi, a déclaré lundi un responsable de la centrale nucléaire de Natanz, une semaine après la décision de Téhéran de suspendre certains de ses engagements pris dans le cadre de l'accord sur le nucléaire de 2015.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - L'Iran a multiplié par quatre le taux d'enrichissement de son uranium faiblement enrichi, a déclaré lundi un responsable de la centrale nucléaire de Natanz, une semaine après la décision de Téhéran de suspendre certains de ses engagements pris dans le cadre de l'accord sur le nucléaire de 2015.