Bruxelles prépare un projet de loi contre les contenus terroristes

Par

La Commission européenne entend contraindre les entreprises telles que Facebook, YouTube et Twitter à identifier et à supprimer les contenus en lien avec la propagande terroriste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon le Financial Times, la Commission européenne envisage de présenter dans les prochaines semaines une proposition de loi ayant pour objet de contraindre les entreprises telles que Facebook, YouTube et Twitter à identifier et à supprimer les contenus en lien avec la propagande terroriste.