Plus de 100 morts dans l'attaque d'une base en Afghanistan

Par
Plus de 100 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués lundi dans un attentat à la voiture piégée des taliban sur une base militaire de la province de Maidan Wardak, dans le centre de l'Afghanistan, ont rapporté les autorités.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

KABOUL (Reuters) - Plus de 100 membres des forces de sécurité afghanes ont été tués lundi dans un attentat à la voiture piégée des taliban sur une base militaire de la province de Maidan Wardak, dans le centre de l'Afghanistan, ont rapporté les autorités.

"Selon nos informations, 126 personnes ont été tuées par l'explosion à l'intérieur du camp d'entraînement militaire", a déclaré un haut responsable du ministère de l'Intérieur.

Un représentant des autorités provinciales a confirmé qu'il y avait plus de 100 morts.

Le bilan fourni par le gouvernement était jusqu'ici de 12 morts et 28 blessés.

Les taliban ont revendiqué l'attentat.

Après l'explosion de la voiture piégée, deux individus armés ont tenté de pénétrer à l'intérieur de la base mais ils ont été abattus, a déclaré Mohebullah Sharifzai, porte-parole du gouverneur de la province.

"Un deuxième véhicule, bourré d'explosifs, a lui aussi été découvert, et il a été neutralisé", a-t-il ajouté.

Les insurgés ont intensifié leurs attaques ces derniers mois pour tenter de chasser du pouvoir le gouvernement pro-occidental en place à Kaboul, alors même que se profilait la tenue de pourparlers avec les Etats-Unis pour tenter de mettre un terme au conflit en cours depuis 2001.

Stratégiquement située le long de l'itinéraire reliant la capitale au sud du pays, la province de Maidan Wardak est régulièrement le théâtre d'attentats suicide, notamment dans son chef-lieu, perpétrés par des insurgés qui contrôlent les localités des montagnes des environs.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale