Israël: l’armée prise en flagrant délit de vol du patrimoine culturel palestinien

Par

Des militaires israéliens ont volé lundi un vestige byzantin dans un village palestinien en expliquant qu'ils le restituaient à ses légitimes propriétaires : une colonie. Les archives démontrent leur mensonge mais seront-ils punis un jour ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la nuit de dimanche à lundi, l’armée israélienne s’est livrée, en Cisjordanie, au « vol à main armé » d’un vestige archéologique byzantin dans un village palestinien de la région de Bethléem. Et elle a revendiqué – à sa façon – ce vol dans un communiqué de l’unité chargée de « coordonner les activités du gouvernement dans les territoires [occupés – ndlr] » (COGAT) quelques heures plus tard.