Le G20 veut plus de dialogue sur les questions du commerce

Par
Les ministres des Finances et les banquiers centraux des grandes puissances économiques, réunis à Buenos Aires (Argentine), estiment que l'aggravation des tensions géopolitiques et commerciales représente un risque qui gagne en ampleur pour la croissance mondiale et ils en appellent à plus de dialogue, selon le communiqué du Groupe des Vingt (G20).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BUENOS AIRES (Reuters) - Les ministres des Finances et les banquiers centraux des grandes puissances économiques, réunis à Buenos Aires (Argentine), estiment que l'aggravation des tensions géopolitiques et commerciales représente un risque qui gagne en ampleur pour la croissance mondiale et ils en appellent à plus de dialogue, selon le communiqué du Groupe des Vingt (G20).