Rihanna, ambassadrice de La Barbade

Par

La chanteuse veut favoriser le tourisme et l’investissement dans son pays d’origine, qui est aussi un paradis fiscal notoire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La chanteuse Rihanna a été nommée par Mia Amor Mottley, la première ministre de sa Barbade natale, ambassadrice du pays pour l'éducation, la culture et l'investissement. Sa fortune est estimée à 210 millions de dollars et elle est à la tête d'un empire commercial, notamment dans les cosmétiques et la mode. Connue pour son opposition à Donald Trump, elle aura pour tâche d'attirer les capitaux vers son île caribéenne de naissance qui est un État indépendant membre du Commonwealth, mais qui est surtout connu pour être un paradis fiscal.