Une milice anti-migrants quitte son campement dans le Nouveau-Mexique

Par
Une milice armée de citoyens américains patrouillant à la frontière avec le Mexique pour arrêter les migrants entrant illégalement aux Etats-Unis a quitté le campement qu'elle occupait au Nouveau-Mexique, a annoncé mardi le chef de la police locale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TAOS, Nouveau-Mexique (Reuters) - Une milice armée de citoyens américains patrouillant à la frontière avec le Mexique pour arrêter les migrants entrant illégalement aux Etats-Unis a quitté le campement qu'elle occupait au Nouveau-Mexique, a annoncé mardi le chef de la police locale.