EUROPÉENNES: L'immigration, une "ligne rouge" pour le Fidesz

Par
Le parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, le Fidesz, refusera de siéger dans le prochain Parlement européen au sein du PPE si ce dernier s'allie avec des partis pro-immigration, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères hongrois à Reuters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le parti du Premier ministre hongrois Viktor Orban, le Fidesz, refusera de siéger dans le prochain Parlement européen au sein du PPE si ce dernier s'allie avec des partis pro-immigration, a déclaré jeudi le ministre des Affaires étrangères hongrois à Reuters.