Le médusoïde, avenir du cœur artificiel

Par

Des chercheurs américains ont fabriqué une méduse artificielle, qui pourrait conduire à des progrès dans le domaine des pacemakers et des prothèses cardiaques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Si l’androïde est encore une créature de science-fiction, le « médusoïde » vient de faire son apparition à l’Institut californien de technologie (Caltech) : imaginez une sorte de disque translucide pourvu de huit bras en forme de lobes, capable de se contracter de manière à former une sorte de cloche ; l’objet est immergé dans un bac d’eau salée, semblable à de l’eau de mer ; à chaque contraction, le médusoïde repousse l’eau et avance, exactement (ou presque) comme une vraie méduse (voir vidéo ici).