Les effets désastreux de la crise du logement au Royaume-Uni

Par

Outre-Manche, le manque de logements sociaux a poussé un million de foyers dans la pauvreté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le désinvestissement de l'État britannique dans le logement social a poussé un million de personnes dans la pauvreté depuis 25 ans. Ces personnes se sont en effet retrouvées sur le marché privé des logements, qui a été marqué par une forte hausse des loyers. L'association Nationwide Foundation montre que le durcissement des conditions de l'assurance-chômage a encore aggravé le problème. Theresa May a annoncé récemment un nouveau plan de construction de « logements abordables », mais la situation est désormais très préoccupante.