La ZAD et le Colibri: deux écologies irréconciliables?

Par

« À mesure que notre horizon écologique et politique se durcit, la discorde entre les écologies s’aggrave. Pour ceux qui ne se résignent pas à couper les ponts, le dernier livre de Cyril Dion doit être l’occasion d’interpeller l’écologie majoritaire sur ses angles morts, et de réfléchir aux voies d’une radicalisation politique des résistances », estime Maxime Chédin dans la revue Terrestres.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le philosophe Maxime Chédin réalise une lecture critique du dernier livre de Cyril Dion et s'en sert pour poser la question suivante : les deux écologies, l'une des petits gestes, plus institutionnelle, peut-elle être réconciliée avec une écologie plus radicale ?