Des intoxications signalées après un bombardement rebelle en Syrie

Par
Vingt et une personnes ont été hospitalisées pour des problèmes respiratoires dus à un gaz toxique après le bombardement d'un village de la province d'Hama par les rebelles syriens, rapporte l'agence de presse officielle Sana, citant le personnel médical.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BEYROUTH (Reuters) - Vingt et une personnes ont été hospitalisées pour des problèmes respiratoires dus à un gaz toxique après le bombardement d'un village de la province d'Hama par les rebelles syriens, rapporte l'agence de presse officielle Sana, citant le personnel médical.