Jeremy Corbyn veut de nouveaux jours fériés

Par

Le leader du Parti travailliste souhaite que les jours de fête des patrons de chaque nation du Royaume-Uni soient fériés. Une façon pour lui d’en finir avec l’austérité des conservateurs au pouvoir depuis 2010.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 23 avril est la Saint-Georges. Ce jour célèbre le martyre d'un soldat romain chrétien dont la légende prétend qu'il aurait terrassé un dragon. Saint Georges est le protecteur de nombreuses nations en Europe : la Géorgie, qui lui doit son nom, ou la Catalogne, par exemple. Mais aussi l'Angleterre dont le drapeau représente une « croix de saint George ». Mais le 23 avril n'est pas férié outre-Manche. Surprise : le leader du Labour, Jeremy Corbyn, républicain convaincu, souhaite changer cela s'il remporte les prochaines élections. Il a même proposé que les jours de fête des quatre patrons des quatre nations du Royaume-Uni soient fériés dans tout le pays. Outre le saint George day, on pourrait donc fêter aussi saint David, patron du pays de Galles, le 1er mars, saint Patrick, patron de l'Irlande, le 17 mars, et saint André, patron de l'Écosse, le 30 novembre. Il ne manquerait pas de piquant de voir les Britanniques fêter le saint patron de l'Irlande.