Le président yéménite s'en prend à l'envoyé spécial de l'Onu

Par
Le président yéménite Abd-Rabbo Mansour Hadi s'en est pris à l'envoyé spécial de l'Onu, Martin Griffiths, lui reprochant de légitimer les rebelles houthis, qui contrôlent la capitale, Sanaa, depuis 2014.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ADEN (Reuters) - Le président yéménite Abd-Rabbo Mansour Hadi s'en est pris à l'envoyé spécial de l'Onu, Martin Griffiths, lui reprochant de légitimer les rebelles houthis, qui contrôlent la capitale, Sanaa, depuis 2014.