La course à la succession de May gagne en intensité

Par
La course à la succession de Theresa May à la tête du Parti conservateur et donc au poste de Premier ministre du Royaume-Uni a gagné en intensité samedi avec la déclaration de candidature du ministre de la Santé Matt Hancock, de l'ancien ministre du Brexit Dominic Raab, et de l'ex-ministre des Relations avec le Parlement Andrea Leadsom.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - La course à la succession de Theresa May à la tête du Parti conservateur et donc au poste de Premier ministre du Royaume-Uni a gagné en intensité samedi avec la déclaration de candidature du ministre de la Santé Matt Hancock, de l'ancien ministre du Brexit Dominic Raab, et de l'ex-ministre des Relations avec le Parlement Andrea Leadsom.