La Grèce et l’Europe : une histoire longue

Par

Depuis le 24 juillet, la « troïka » est de retour en Grèce pour décider du versement du plan d’aide européen, au moment où le vice-chancelier allemand s’interroge publiquement sur le maintien du pays dans l’Euro. Mais la place de la Grèce dans l’Europe ne se mesure pas seulement en termes économiques. Elle obéit aussi à des raisons politiques et symboliques. Entretien avec l’historien Dimitri Skopélitis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis mardi 24 juillet, une équipe d'inspecteurs internationaux est de retour en Grèce avec pour mission de décider si le plan d'aide de 130 milliards d'euros reste ou non valable. Et dimanche dernier, Phillip Rösler, le ministre de l'économie et vice-chancelier allemand, a envisagé publiquement une sortie de la Grèce de l’Euro.