Fin de la grève de la faim de soutien à Ocalan, le chef historique du PKK

Par
A l'appel du dirigeant kurde emprisonné Abdullah Ocalan, des milliers de détenus kurdes et de parlementaires ont mis fin dimanche à la grève de la faim qu'ils menaient pour obtenir une amélioration des conditions d'incarcération du fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a annoncé leur porte-parole.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ISTANBUL (Reuters) - A l'appel du dirigeant kurde emprisonné Abdullah Ocalan, des milliers de détenus kurdes et de parlementaires ont mis fin dimanche à la grève de la faim qu'ils menaient pour obtenir une amélioration des conditions d'incarcération du fondateur du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), a annoncé leur porte-parole.