En Libye, sept ans de violence depuis la «lourde erreur» de la guerre

Par

Il y a sept ans, une révolte populaire explosait contre le régime de Kadhafi, conduisant à une intervention militaire occidentale qualifiée de « lourde erreur » par Emmanuel Macron. Depuis, le pays est livré aux milices. L’ONU s’efforce en vain de trouver une issue politique à la crise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelques milliers de Libyens ont participé, le 17 février, à Tripoli et dans une poignée d’autres villes de Libye, aux festivités qui marquaient le 7e anniversaire de la « révolution » de 2011. Feux d’artifices, défilés de scouts et de fanfares, concerts et diffusion de chansons par haut-parleurs : les célébrations, dans les villes où elles ont pu être organisées, sont restées modestes. Et pour cause.