Misère du football africain

Parmi les trente-deux équipes participant à la Coupe du monde de football en Russie, seuls le Nigeria et le Sénégal représentent l’Afrique subsaharienne. Le numéro de juillet du Monde diplomatique tente d'expliquer les raisons de ce paradoxe, pour un continent très friand du ballon rond.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le continent africain est de loin le plus précaire pour les joueurs de foot, raconte le numéro de juillet du Monde diplomatique : 15 % n’y ont pas de contrat (contre 3 % en Europe). Primes d’engagement impayées, retards de salaire, blessures et soins hospitaliers non pris en charge : tel est le quotidien des joueurs africains.