En Russie et en Ukraine, la catastrophe démographique qui vient

La guerre menée en Ukraine par la Russie a déjà causé la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes et poussé des millions d’autres à l’exode. Une saignée catastrophique qui intervient dans deux pays au seuil d’un véritable effondrement démographique.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Est-il possible de dresser un bilan humain de la guerre menée par le Kremlin en Ukraine ? Difficile bien sûr de fournir des estimations fiables, mais selon le chef d’état-major des armées des États-Unis, le général Mark A. Milley, les forces russes pourraient avoir perdu 100 000 hommes – tués ou blessés – en neuf mois de combats, un total « probablement » similaire à celui de l’armée ukrainienne. Plus de 40 000 civils seraient aussi décédés, selon le militaire américain, alors que la Commission internationale sur les personnes disparues (ICMP) a annoncé que 15 000 individus seraient portés disparus, une estimation basse vu l’ampleur des destructions dans certaines régions du pays, comme dans la ville portuaire de Marioupol, et alors que 20 % du territoire ukrainien est toujours sous le contrôle des troupes de Moscou.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal