Brexit: fin de non-recevoir française à Boris Johnson

Par

La France a fait savoir, par le truchement de Nathalie Loiseau sur Sky News – et ce en douchant les derniers minces espoirs d’un Brexit ordonné sous la houlette du bouillant Boris Johnson –, qu'il n'était pas question de négocier le moindre futur accord commercial après la sortie britannique tant que Londres n'aurait pas payé à l’UE son ardoise de 39 milliards de livres, relate le site du Daily Express, tabloïd d'outre-Manche.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant une possible rencontre entre Emmanuel Macron et Boris Johnson, Nathalie Loiseau a déclaré dimanche 28 juillet sur la chaîne Sky News que si Boris Johnson retirait la Grande-Bretagne du bloc sans un accord, Bruxelles refuserait probablement de participer à de futures négociations commerciales car des questions cruciales telles que le paiement de la facture de 39 milliards de livres sterling du Brexit resteraient sans solution.