Chine: en pleine mobilisation antivirus, des critiques émergent au sein de l’Etat-parti

Si l’heure est à l’union nationale, des critiques se font jour au sein du système pour dénoncer la lenteur des décisions prises par les autorités locales. La Cour suprême a même loué le travail de lanceur d’alerte de huit habitants de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie.  

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La Chine a un ennemi déclaré : le nouveau coronavirus, 2019-nCoV. Tout le pays doit s’unir pour combattre ce « démon », a déclaré son commandant en chef, le secrétaire général du Parti communiste et président de la République Xi Jinping, en recevant mardi à Pékin le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal