John Bolton dépeint, sans le vouloir, les derniers feux de l’Amérique

Par

Le livre de John Bolton publié à grand bruit le 23 juin, The Room Where It Happened, est une bombe à exploser dans les coins. L’auteur voulait dézinguer Trump au nom de l’Amérique : il discrédite l’Amérique sous prétexte de Trump.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Entendons-nous d’emblée : il ne s’agit pas de sanctifier, d’aduler, ni même de priser John Bolton, histoire de faire flèche de tout bois contre Trump. L’ancien conseiller à la sécurité nationale (avril 2018-septembre 2019) des États-Unis d’Amérique a rédigé un livre empli de fiel vétilleux : The Room Where It Happened (« La Pièce où c’est arrivé »).