Un masculiniste provoque Greta Thunberg sur Twitter et finit en prison

Les autorités roumaines ont arrêté jeudi soir un influenceur connu pour ses prises de position masculinistes. Il est accusé de « trafic d’êtres humains », alors qu’il venait de provoquer l’activiste Greta Thunberg sur Twitter, réseau social dont il fut un temps banni avant d’être réintégré par Elon Musk. Un bon condensé des dynamiques perverses de 2022.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

C’est l’une des conséquences du rachat de Twitter par Elon Musk, et peut-être dans une moindre mesure du sens de la répartie de l’activiste Greta Thunberg : l’arrestation jeudi soir en Roumanie d’une vedette controversée des réseaux sociaux, dans le cadre d’une enquête sur des faits de « viols » et de « trafic d’êtres humains ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal