Des gendarmes français ont franchi la frontière italienne pour poursuivre un migrant

Selon une ONG italienne, la gendarmerie française a fait intrusion en territoire transalpin pour poursuivre un migrant qu'elle soupçonnait de trafic de drogue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ONG italienne Rainbow4Africa affirme que la gendarmerie française est intervenue en territoire italien pour poursuivre un migrant. Les militaires français ont fait irruption dans un camp situé à un kilomètre de la frontière française, à l’accès normalement réservé aux médecins et aux volontaires, pour soumettre un migrant qu’ils venaient d’expulser de France à un contrôle urinaire. L’homme détenait un billet Naples-Paris qui, selon la gendarmerie, serait une pratique des trafiquants de drogue. L’affaire émeut en Italie alors que le val de Suse est en passe de devenir un des points centraux des passages de migrants entre la France et l’Italie.