La Flandre malade de son plastique

Les granulés de plastique vierge produits ou importés dans le deuxième port d’Europe, Anvers, en Belgique, se déversent dans l’environnement. Beaucoup terminent leur course dans l’Escaut, puis dans la mer du Nord et l’océan Atlantique. Une récente étude évoque des risques pour la santé humaine.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Ostende (Belgique).– À Ostende, face à la mer du Nord, se dressent sur la jetée d’immenses structures métalliques rouges froissées, comme de grandes canettes écrasées. Cette œuvre d’Arne Quinze, monumentale, crée un sentiment d’étrangeté chez l’observateur. Comment réagissons-nous lorsque « des éléments étranges apparaissent dans notre environnement ? », interpelle l’artiste.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal