Hong Kong: les manifestants affrontent la police

Par

Malgré l’interdiction de la police, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont défilé à Hong Kong samedi 31 août. En fin d’après-midi, la marche a tourné à l’affrontement avec la police, qui a utilisé canon à eau et gaz lacrymogènes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Malgré la pluie et l’interdiction de la manifestation par la police, plusieurs dizaines de milliers de manifestants, vêtus de noir, de casques et de masques à gaz, ont défilé samedi 31 août dans différents quartiers de Hong Kong après une vague d'arrestations de militants prodémocratie. Cinq militants de premier plan et trois députés ont été interpellés vendredi, dont Joshua Wong et Agnes Chow, âgés de 22 ans, figures du Mouvement des parapluies qui avait paralysé Hong Kong en 2014. Ils ont été inculpés pour « incitation à participer à un rassemblement non autorisé », avant d’être libérés sous caution. « Nous poursuivrons le combat », a promis Joshua Wong tout en fustigeant « l’effet glaçant » des arrestations d’opposants.