Dossier La Russie selon Vladimir Poutine

Vladimir Poutine pose pour une photo avec des membres du club de motards "Night Wolves" à Sébastopol, en Crimée, le 10 août 2019. © Photo Alexei Druzhinin / Sputnik / AFP

Quelle vision de la Russie commande la politique de Vladimir Poutine ? Plongée dans les archives de Mediapart, alors que le président russe entend faire événement, le 9 mai 2022, des commémorations de la fin de la Seconde guerre mondiale.

Dans l’ombre de Poutine, Nikolaï Patrouchev incarne l’esprit de revanche russe

Nikolaï Patrouchev, le Secrétaire du Conseil de sécurité russe, le 9 mai 2022 à Moscou. © Photo Evgeny Biyatov /Sputnik/AFP
Le secrétaire du Conseil de sécurité russe s’est imposé comme l’un des plus importants conseillers du président russe. Tous deux partagent la détestation de Washington, de l’OTAN et du bloc occidental... Une vision exposée dans le discours prononcé le 9 mai sur la place Rouge par Vladimir Poutine. 

Poutine en Ukraine, la guerre au nom du genre

International — Analyse

Vladimir Poutine pose pour une photo avec des membres du club de motards "Night Wolves" à Sébastopol, en Crimée, le 10 août 2019. © Photo Alexei Druzhinin / Sputnik / AFP
Depuis le début du conflit, le président russe a plusieurs fois dénoncé les « prétendues libertés de genre » en vogue en Occident et que l’Europe souhaiterait promouvoir en Ukraine. Une rhétorique au cœur de son engagement politique et de sa vision autoritaire du monde.

Le pouvoir russe est déterminé à un conflit majeur avec l’Occident

Europe — Analyse

Poutine et Medvedev, lors du défilé militaire du 9 mai 2014, deux mois après l'annexion de la Crimée. © Mikhail Klimentyev/AFP
Des conseillers, intellectuels et dirigeants russes détaillent les enjeux de la guerre d’invasion de l’Ukraine. C’est bien « l’Empire du mensonge », c’est-à-dire l’Occident, qu’il s’agit de battre pour renverser l’ordre mondial. Pour Moscou, cette guerre est « existentielle » et la mobilisation du pays se fait dans une rhétorique aux accents désormais fascistes.   

« Poutine nie toute souveraineté à l’Ukraine comme à l’opposition russe »

Europe — Entretien

Emilia Koustova, spécialiste de la mémoire russe et des temps soviétiques à l’université de Strasbourg, analyse les régressions à l’œuvre sous la houlette de Vladimir Poutine. La guerre en Ukraine exige que le peuple se montre aussi loyal que docile.

Avant de lancer la grande invasion, Poutine a imposé sa vision néo-impériale

Europe — Analyse

Ces dernières années, le président russe a imposé un roman national, dans lequel Moscou est victime des Occidentaux qui instrumentalisent l’Ukraine, berceau historique de la « Grande Russie ». Il y a recours pour justifier l’invasion de son voisin.

Nicolas Werth : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial

Europe — Entretien

L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.

Vladimir Poutine fige la Russie dans le conservatisme

Europe — Analyse

La Russie vote jusqu’à mercredi 1er juillet sur des amendements à sa constitution, dont les accents très conservateurs inquiètent. Ils sont surtout une façon pour le président russe de rester le maître du système qu’il a construit.

La Russie se donne de nouveaux ennemis

Diplomatie — Analyse

La nouvelle doctrine russe de sécurité nationale qui vient d’être adoptée place de nouveau les États-Unis et l’Otan parmi les menaces prioritaires que doit affronter Moscou, et accuse l’Union européenne d’avoir déstabilisé le continent en soutenant la rébellion ukrainienne.  

Tous les articles

Mikhaïl Chichkine: «Poutine et le jour de la grande infamie»

Europe — Document

Mikhaïl Chichkine est l'un des plus grands écrivains russes. En écho à « l'hystérie » patriotique qui saisit la Russie, en particulier depuis le 9 mai, il a écrit ce texte, aussi pour se souvenir de son père, sous-marinier de la Baltique en 1944-45.

En célébrant le «Jour de la victoire», Moscou dessine une nouvelle carte géopolitique

Europe

Ce sera la commémoration la plus spectaculaire depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a annoncé le Kremlin. Vladimir Poutine n'a de cesse, depuis l'an dernier, d'utiliser la «Grande Guerre patriotique» pour asseoir sa politique étrangère. Après quelques tergiversations, les chefs d’État européens ont quasi unanimement décliné l'invitation du président russe à ce 70e anniversaire.

Vladimir Poutine, «âme slave et idée russe»

Nos débats et entretiens vidéo — Entretien

Quel est le projet politique de long terme de Vladimir Poutine? Débat avec Michel Eltchaninoff, qui publie Dans la tête de Vladimir Poutine, et Juliette Cadiot, auteure du Laboratoire impérial.

Comment fonctionne le régime Poutine, au faîte de sa puissance

International — Enquête

Réputée pour son opacité, la machine du pouvoir russe tourne à plein régime, laminant toute opposition et prenant l'Occident de vitesse. Comment se prennent les décisions ? Comment s'articulent les cercles de pouvoir ? Comment Poutine délaisse-t-il les affaires intérieures pour se concentrer sur la politique étrangère ? Enquête à Moscou.

Voir Kiev en « berceau » de la Russie, une construction nécessaire à Poutine

International — Entretien

À travers la politique russe à l'œuvre depuis cet hiver, se fait jour un attachement viscéral de la Russie à l'Ukraine : au fond, la Russie considère Kiev comme son berceau. Une construction a posteriori, qui ne résiste pas à l'examen scientifique. Entretien avec Iaroslav Lebedynsky, historien français d'origine ukrainienne.

Yermolenko: «Le régime Poutine, c'est le fascisme paré des atours de l'antifascisme»

Europe — Entretien

Dans l'est de l'Ukraine, les milices pro-russes ne cessent de renforcer leurs positions. Les observateurs de l'OSCE sont toujours retenus en otage et les séparatistes qui tiennent Sloviansk se sont emparés mardi de la préfecture régionale. Décryptage de la politique russe et des enjeux ukrainiens avec un jeune chercheur ukrainien, Volodymyr Yermolenko.

La diagonale orthodoxe de Vladimir Poutine

Europe

Le Kremlin, redoutant l'encerclement, est à nouveau tenté de se protéger derrière des États transformés en glacis. L'espace religieux orthodoxe européen offre un écrin géopolitique alléchant. Un « rideau de foi » va-t-il s'abattre à travers le continent ?

Propagande et ferveur patriotique en Russie

International — Note de veille

La croisade ukrainienne de Vladimir Poutine galvanise la ferveur patriotique des Russes. L'espace de la parole libre rétrécit de jour en jour.