«C’est presque au bout du monde»: une soprano au travail

Par Tënk & Mediapart

Mathieu Amalric prend la caméra et filme les échauffements et répétitions de la cantatrice Barbara Hannigan. Un film de 16 minutes d'une grande sensualité à voir sur Mediapart en partenariat avec Tënk, plateforme du documentaire d'auteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contrôler le mouvement du souffle, maîtriser les vibrations des cordes et des résonateurs, travailler la rondeur ou la brillance d’un son… chanter est réellement un travail physique. Mais chanter, c’est d’abord exalter la beauté. Alors, avec beaucoup de sensualité, la caméra de Mathieu Amalric suit le corps de la soprano Barbara Hannigan en quête de vibration, va jusqu’au bout de ses doigts chercher la trace de l’émotion, plonge jusque dans son larynx pour saisir la naissance d’une note… et la surprend, légère, en répétition.