Comment Ken Loach fait son cinéma

Écriture du scénario, casting, cadrage, repérages, direction d’acteurs, montage et mixage… Ce documentaire interactif La Méthode Ken Loach d’Emmanuel Roy s’appuie sur la réalisation de Moi, Daniel Blake pour observer la façon dont Ken Loach met en scène sa vision du réel.

Emmanuel Roy

24 octobre 2016 à 07h39

Comment Ken Loach choisit-il ses acteurs ? Comment les dirige-t-il ? Quel rapport son cinéma du réel entretient-il avec le documentaire ? Ce film interactif réalisé par Emmanuel Roy permet, à partir de l'aventure de Moi, Daniel Blake (du choix du scénario jusqu'à la Palme d'or de Cannes), de pénétrer dans toute l'œuvre de Ken Loach afin de saisir comment se fabrique un certain cinéma.
En partenariat avec Sixteen Films, Arte et Upian.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers documentaires

À la Une de Mediapart

Asie et Océanie
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Asie et Océanie — Entretien
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Violences sexistes et sexuelles — Parti pris
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Police — Enquête
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard