«Jean Painlevé, fantaisie pour biologie marine»

Par Tënk & Mediapart

Cinéaste atypique, biologiste proche des surréalistes André Breton, Luis Bunuel et Alexander Calder, Jean Painlevé a réussi en 200 courts films à faire dialoguer la recherche scientifique et l'art. Ce film biographique signé François Lévy-Kuentz doit toute sa magie aux images captées dès 1927.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Il désespéra son père (Paul Painlevé, mathématicien et trois fois président du conseil entre 1917 et 1925) quand ce dernier découvrit qu'il séchait les cours du lycée Louis-le-Grand. À la fin de sa carrière, Jean Painlevé s'opposa énergiquement à la création du Festival de Cannes qu'il pressentait devenir le lieu de toutes les coteries et autres petits arrangements. Esprit libre et engagé, Jean Painlevé, considéré aujourd'hui comme l'un des fondateurs du cinéma scientifique, est parvenu à transmettre tout l'émerveillement que lui procurait l'observation de la nature.

Désolé, les droits de diffusion de ce documentaire
sur Mediapart sont épuisés.

Jean Painlevé, fantaisie pour biologie marine, réalisation François Lévy-Kuentz (France, 2005). 50 min.

Ce film vous est proposé en intégralité pendant un mois, grâce à notre partenariat avec la plateforme vidéo Tënk.
Autre documentaire à voir en ce moment sur Mediapart : Le Repos des braves, de Guillaume Brac.

Tënk, chaque semaine, 10 nouveaux documentaires.

Tënk est un site de vidéos sur abonnement (6 euros par mois, 60 euros par an) lancé à l’été 2016 et qui propose 10 nouveaux documentaires par semaine, organisés par plages thématiques : Écologie, Politique, Arts, Grands entretiens, Festivals, Coups de cœur, Films d’écoles, Doc monde…

Plus de détails avec l’interview d’un de ses initiateurs, Jean-Marie Barbe.

Déjà diffusés sur Mediapart dans le cadre de ce partenariat :
Eugène Gabana, le pétrolier, de Jeanne Delafosse & Camille Plagnet.
Don Pauvros de la Manche, de Guy Girard
L’Arbre sans fruit, de Aïcha Macky
Une fenêtre ouverte, de Khady Sylla
La Pépinière du désert
, de Laurent Chevallier
Palazzo delle Aquile, de Stefano Savona, Alessia Porto & Ester Sparatore
Chili, la mémoire obstinée, réalisé par Patricio Guzmán
Le Libraire de Belfast, réalisé par Alessandra Celesia
L’Hypothèse du Mokélé-Mbembé, réalisé par Marie Voignier
Samir dans la poussière, réalisé par Mohamed Ouzine
Anaïs s’en va-t-en guerre, réalisé par Marion Gervais
La Vie après la mort d’Henrietta Lacks, de Mathias Théry
Mafrouza, 1re partie, d’Emmanuelle Demoris
Le COD et le coquelicot, de Jeanne Paturle & Cécile Rousset
Movement (R)evolution Africa, de Joan Frosch & Alla Kovgan
Mare Magnum, d’Ester Sparatore & Letizia Gullo
Vers la tendresse, d’Alice Diop
Uzu, de Gaspard Kuentz
Territory, de Eleanor Mortimer
Les Bureaux de Dieu, de Claire Simon
Voyage autour de ma chambre, d’Olivier Smolders
Les Ramasseurs d’herbes marines, de Maria Murashova
Zuoz, de Daniella Marxer
Pour Ulysse, de Giovanni Cioni

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale