«Le repos des braves», dans la roue des plus grands

Par Tënk & Mediapart

Chaque année, à la fin du mois de juin, une soixantaine de cyclistes amateurs effectuent la route des Grandes Alpes, 700 km de traversée du nord au sud. Arrivés sur les rives de la Méditerranée pour 24 heures de repos, ils parlent du monde, de leur passion, de leur vie et des besoins d'évasion… Filmé tout en douceur par Guillaume Brac, ce documentaire de 38 minutes est à voir en intégralité sur Mediapart pendant un mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Loin des hommes-machines qui ont achevé dimanche dernier le Tour de France, qu'est-ce qui anime les cyclistes que l'on croise en été sur les cols des montagne ? Qu'est-ce qui les pousse dans ces efforts parfois surhumains ? Sous le regard tendre de Guillaume Brac (réalisateur de Tonnerre, sorti en 2014), quelques-uns, retraités, s'épanchent. Sur leur vie, leur fierté du travail bien fait, leurs souvenirs et leurs exploits. Porté par un subtil montage son et image, ce documentaire en dit aussi beaucoup sur les rêves et la liberté.