«Le Rêve de Nikolay» pour fuir la Bulgarie communiste

Par Tënk & Mediapart

Ouvrier le jour, Nikolay passe le reste du temps à construire un voilier. Onze ans de travail quasi clandestin et en 1984, le départ en solitaire, au-delà du rideau de fer. En tissant images d’archives et témoignage actuel, Maria Karaguiozova parvient en 47 minutes à toucher la force d’un rêve.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis deux ans, Mediapart, en partenariat avec la plateforme du documentaire d’auteur en ligne Tënk, vous propose, tous les quinze jours, un film intégral à voir sur notre site pendant un mois. En deux ans, Tënk a diffusé près de mille documentaires ayant trait aussi bien à la politique, à l’histoire, à l’écologie qu’à la musique, aux sciences, aux arts… Des films peu ou pas vus à la télévision, dont la diffusion est souvent confidentielle mais qui, par le regard et le parti-pris de leurs auteurs, sont souvent d’intenses moments d’émotions. Pour marquer cet anniversaire et à l’occasion des États généraux du film documentaire de Lussas (dont Tënk est une émanation), ce n’est pas un mais trois documentaires qui vous sont proposés aujourd’hui (à voir aussi ici et ).