«Les Chants de la Maladrerie», harmonie en béton

Chanter, c’est offrir son intimité en partage. Pour la réalisatrice Flavie Pinatel, c’est une manière de raconter le vivre-ensemble. Et cela donne cet étonnant court-métrage en forme de comédie musicale, tourné à Aubervilliers dans une cité alternative aux grands ensembles. En partenariat avec Tënk, la plateforme du documentaire d’auteur.

Tënk & Mediapart

1 août 2020 à 11h49

C’est une cité unique, étonnante, exubérante. Construite entre 1975 à 1985 à Aubervillers (93), la Maladrerie érige sur huit hectares ses 900 logements et 40 ateliers d’artistes aux formes toutes différentes et tous dotés d’un espace extérieur. Une utopie architecturale signée Renée Gailhoustet qui, en 2008, a reçu le label Patrimoine du XXe siècle.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers documentaires

À la Une de Mediapart

École — Enquête
L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France
De nombreux témoignages et des documents obtenus par Mediapart montrent ce qui est proposé par ce prestigieux établissement catholique. Une quinzaine d'anciens élèves racontent les « humiliations » et les « souffrances » vécues. 
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Éducation — Analyse
Dorlotée sous Blanquer, l’école privée prospère
L’enseignement privé n’a guère eu à souffrir du quinquennat écoulé, protégé par la figure tutélaire d’un enfant du système, le ministre Jean-Michel Blanquer lui-même. La gauche, tout à la défense d’un service public malmené, tâtonne sur sa remise en cause.
par Mathilde Goanec
Social
Rapport du médiateur de Pôle emploi : ces règles qui pourrissent la vie des chômeurs
Sanctions « de plus en plus sévères et disproportionnées », « aberrations » derrière certaines mesures gouvernementales ou encore préconisations restées lettre morte : le médiateur national de Pôle emploi publie son rapport 2021, sans masquer son agacement.
par Cécile Hautefeuille
Social — Enquête
En convalescence financière, le bailleur social Semcoda distribue des primes à ses dirigeants
Malgré sa santé économique fragile, le plus gros bailleur social de la région Auvergne-Rhône-Alpes vient de distribuer à ses dirigeants des primes critiquables car elles intègrent des résultats exceptionnels liés à des ventes de logements. Les salariés, eux, n’ont pas perçu d’intéressement depuis plusieurs années.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)