Mediapart, seuls ses lecteurs peuvent en parler

Par Bertrand Hagenmuller et les étudiants de l’IJBA

Que serait un journal sans ses lecteurs ? Pas grand-chose, comme nous lavons encore constaté les 16 et 17 mars, lors du festival célébrant nos dix ans. Pour parcourir cette décennie de Mediapart, nous avons eu envie de changer un peu de perspective et de nous tourner vers celles et ceux qui nous lisent et font notre histoire.
Un film de Bertrand Hagenmüller, avec les étudiantes et étudiants de l’IJBA.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Cela fait dix ans que Mediapart, journal participatif par excellence, échange avec ses abonnés. Dans les commentaires des articles, sous les billets de blogs, lors de chats organisés, nous débattons, nous argumentons, nous nous complimentons, nous nous disputons parfois, nous nous réconcilions, souvent.

Le festival du journal, organisé les 16 et 17 mars dans létablissement culturel le Centquatre, à Paris, a constitué une forme dapothéose de cette interactivité – cest en tout cas comme cela que nous lavons vécu –, par les rencontres « physiques » quil a autorisées. Les lectrices et les lecteurs, réguliers ou occasionnels, ont pu discuter pendant des heures avec les journalistes de Mediapart, mais aussi avec ses équipes technique et financière, toutes celles, tous ceux, en somme, qui font que ce journal existe.

Nous voulions donc vous remercier dêtre venus par milliers, mais aussi dire à toutes celles et tous ceux qui nont pu être là que nous essaierons dorganiser dautres rassemblements, dautre rencontres, un peu partout en France, dans les mois et les années qui viennent. Ces débats nous donnent des idées, nous enrichissent. Ils nous fournissent une énergie incomparable et renforcent la foi que nous avons en nos métiers.

Avant même ce festival, nous avions cependant voulu donner la parole à nos abonnés, dune manière qui diffère de celle quils utilisent habituellement pour communiquer. Ils ont été filmés. De la découverte de Mediapart aux valeurs auxquelles ils sont attachés, en passant par l’importance qu’ils accordent à leur blog, la communauté à laquelle ils se sentent ou non appartenir et tant dautres sujets encore, ce documentaire révèle l’usage que chacune, chacun a d’un journal à l’ère numérique. Il souligne aussi la vitalité démocratique à l’œuvre chez des lectrices et des lecteurs de presse.

En cliquant sur les vidéos de la colonne de droite, d’autres témoignages de lectrices et de lecteurs s’afficheront.

Le projet
Nous avons confié la réalisation de ce documentaire aux étudiantes et étudiants de seconde année de la spécialité TV de l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA – université Bordeaux-Montaigne).

Seize étudiantes et étudiants, encadrés par le réalisateur Bertrand Hagenmüller et les enseignants Brigitte Besse et Samir Youssouf Ibrahim, ont travaillé en toute indépendance, sans que Mediapart ne s’en mêle. Ils ont rencontré dans toute la France une vingtaine d’abonnés, les ont filmés chez eux, ont enregistré des entretiens, puis ont monté et mixé toutes ces séquences pour en faire un film d’une trentaine de minutes accompagné de six bonus.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous