«Les Invisibles», enquête sur une nouvelle forme d'esclavage

En France, la sous-traitance du nettoyage est généralisée. Elle fait travailler entre 500 000 à 600 000 personnes, invisibles. La plupart sont des femmes, qui en plus de la précarité, peuvent connaître les heures supplémentaires non payées, le harcèlement, l’agression sexuelle et même le viol. Clarisse Feletin est allée filmer leurs conditions.

Clarisse Feletin

7 mars 2019 à 07h53

Ils sont plus de 500 000 invisibles, pour la plupart des femmes. Ils travaillent partout mais personne ne les voit. Ils nettoient les lieux publics, les gares, les trains, les chaînes de restaurant, les hôtels, jusqu’aux institutions de la République. Ils ne sont dans aucun organigramme officiel. La plupart des sociétés et des administrations ont recours à eux à travers des entreprises spécialisées avec lesquelles elles ont passé des contrats de sous-traitance du ménage beaucoup plus rentables. 

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Politique
Des titres de séjour suspendus aux « principes de la République » 
Le ministre de l’intérieur veut priver de titre de séjour les personnes étrangères qui manifestent un « rejet des principes de la République ». Cette mesure, déjà intégrée à la loi « séparatisme » de 2021 mais déclarée inconstitutionnelle, resurgit dans le texte qui doit être examiné d’ici la fin de l’année. 
par Camille Polloni
Écologie
Le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
États-Unis — Note de veille
Salman Rushdie poignardé
Salman Rushdie se trouvait sous assistance respiratoire, après avoir été poignardé le 12 août, alors qu’il s’apprêtait à prendre la parole sur une scène de l’État de New York.
par La rédaction de Mediapart
Liberté d'expression — Analyse
Un retour sur l’affaire Rushdie
Alors que Salman Rushdie a été grièvement blessé vendredi 12 août, nous republions l’analyse de Christian Salmon mise en ligne en 2019 à l’occasion des trente ans de l’affaire Rushdie, lorsque l’ayatollah Khomeiny condamna à mort l’écrivain coupable d’avoir écrit un roman qu’il jugeait blasphématoire. Ce fut l’acte inaugural d’une affaire planétaire, sous laquelle le roman a été enseveli.
par Christian Salmon