«Mai 68 n’a pas duré qu’un mois»

Par Olivier Besancenot, Sara Brücker, Florence Johsua et Tancrède Ramonet

Dix actrices et acteurs de 68 reviennent sur ces événements qui ont changé leur vie. Une série proposée par Olivier Besancenot, Sara Brücker, Florence Johsua et Tancrède Ramonet.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Dix actrices et acteurs de 68 reviennent sur ces événements qui ont changé leur vie. Par-delà la diversité des choix politiques et des parcours, ces femmes et ces hommes ont en commun de ne pas avoir renoncé à changer radicalement le monde. Aux antipodes des commémorations qui mettent à l’honneur anciens militants repentis et nouveaux convertis au libéralisme, la série aborde cette histoire pas si lointaine comme une occasion de rappeler les raisons – qui n’ont jamais été aussi actuelles – de se révolter. Elle permet aussi de confronter ces témoignages au regard des générations suivantes auxquelles appartiennent ses quatre initiateurs et auteurs, avec une diversité de parcours et une pluralité d’engagements.

Une série proposée par Olivier Besancenot, postier, porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste, Sara Brücker, productrice, Florence Johsua, maîtresse de conférences en science politique à l’Université Paris Nanterre, et Tancrède Ramonet, réalisateur // Montage : Timothé Laluque, Tancrède Ramonet et Louis Chabeau // Image : Basile Carré et Pierre Maillis Laval // Animations : Lutzig // Son : Géraud Bec // Générique et musique : Kristoproduktion // Production : Temps Noir/Kevin Michel et Alexis Queiros, en association avec Mediapart.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale