Courte histoire intime de l'exil

Par Marion Potoczny

Des photos noir et blanc, des dessins, une voix chuchotée : en quatre minutes bouleversantes, ce Journal d'un exil réalisé par la photographe Marion Potoczny rapporte le récit de réfugiés rencontrés dans le camp de Grande-Synthe (Nord).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.