Le FN aux commandes (2/3) : l'exemple de Toulon

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

À l’heure où le parti de Marine Le Pen concentre ses efforts pour remporter aux prochaines élections municipales le plus de villes possible, retour sur trois exemples de gestion par le Front national sur le mode : « Ils l’ont voulu, ils l’ont eu. »

De 1995 à 2001, Jean-Marie Le Chevallier, élu du Front national, administre la ville de Toulon. Contrairement à Vitrolles qui s’est imposée comme un laboratoire idéologique, la gestion de Toulon se distingue par l’impossibilité pure et simple d’appliquer le programme annoncé par le FN.

Reportage : Rémi Douat

Réalisation : Marie-Laure Ciboulet

Le FN aux commandes (2/3) : l'exemple de Toulon

Les pieds sur terre

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale